Cet été, je prends soin de ma peau

Notre Temps: Publié le 04/08/2021 à 11h00 - Mise à jour le 20/07/2021 à 13h04 par Ingrid Haberfeld -  Lecture en 3 min

Cet été, je prends soin de ma peau

Le soleil est bon pour le moral et la santé, notamment en participant à la synthèse de la vitamine D. Ses rayons possèdent aussi une action anti-inflammatoire bienvenue en cas d'eczéma ou de psoriasis. "Durant l'été, la peau est moins sèche et moins rouge, les démangeaisons se calment", confirme le Dr Nina Roos, dermatologue à Paris. Mais à haute dose et sans protection adaptée, le rayonnement du soleil est nocif: "Les rayons ultraviolets (UV) sont impliqués dans le vieillissement cutané, la survenue de cataracte et dans certaines allergies (lucite estivale bénigne), poursuit la spécialiste. Et attention aux réactions de photosensibilité avec certains médicaments, dont les antibiotiques!"

Pour en savoir plus, cliquez ici


Le lien entre sport et sommeil n’est plus à démontrer. L’un favorise l’autre. Et si on bougeait davantage pour dormir mieux…

 

Le sport a des effets positifs sur le sommeil et permet d’obtenir un sommeil de meilleure qualité. Mais savez-vous pourquoi ? L’activité physique influence positivement le sommeil nocturne en augmentant sa quantité et sa qualité, et améliore aussi la qualité de l’éveil tout au long de la journée.

54% des Français jugent leur sommeil insuffisant
Une étude, publiée en 2016, montre par exemple que chez l’adolescent comme chez l’adulte, l’activité physique augmente la durée totale du sommeil, diminue le temps d’endormissement, améliore l’efficacité du sommeil, augmente le sommeil lent profond (plus efficace pour la récupération), et diminue la durée des éveils nocturnes.

Autre point intéressant : les effets positifs de l’activité physique sur le sommeil apparaissent dès la mise en place d’une activité physique ponctuelle et deviennent pérennes lorsque la pratique devient régulière.

1 personne sur 3 connait des troubles du sommeil
Bouger permet d’améliorer le sommeil et réciproquement ! Une bonne qualité de sommeil influe sur la pratique sportive. Dès lors que la nuit a été récupératrice, on a refait le plein d’énergie et l’humeur est améliorée. Autant d’aspects qui favorisent la pratique sportive.

Pour être efficace, l’activité physique doit être de préférence une activité d’endurance (vélo, natation, marche à pied, cours), d’intensité modérée et d’allure régulière, fréquemment pratiquée (30 minutes minimum au moins 3 à 4 fois par semaine, idéalement tous les jours), elle doit avoir lieu avant 19 heures (surtout en cas d’insomnie), et être pratiquée en extérieur afin de profiter de l’exposition à la lumière du jour.

Sources : Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (ONAPS),
Institut national du sommeil et de la vigilance  (INSV)